13---Forest-Monténégro.jpg

Questions-réponses

Questions réponses basées sur les séances d’information en juin 2021. Voir la présentation de ces séances d’information ici.

UN NOUVEAU PROJET ÉQUILIBRÉ

1. Pourquoi le projet NMBS SNCB FONSNY ?


La SNCB a décidé de réorganiser l’ensemble de son foncier autour de la gare du Midi et, en ce faisant, améliorer le confort et la lisibilité de sa gare, permettre la régénération de tout un quartier et regrouper l’ensemble de ses directions dans un seul bâtiment. La gare du Midi est la première gare internationale du pays et un site historique de la SNCB. Le fait que la SNCB y installe ses différentes directions a tout son sens. La rénovation du site de l’avenue Fonsny va également permettre de transformer complètement l’interface entre la gare et le quartier. De plus, le site Fonsny a une grande valeur patrimoniale et est idéalement situé. A noter que le regroupement de l’ensemble des services dans un seul bâtiment permet de réduire les coûts opérationnels.




2. Pourquoi construire un nouveau bâtiment plutôt que d’exploiter les bâtiments existants de la SNCB ?


Ce n’est pas un nouveau bâtiment. Le projet Fonsny prévoit la rénovation du Tri Postal et des bâtiments adjacents, ainsi que la construction d’une partie neuve pour les m² supplémentaires. La plus grande partie du projet est déjà construite et est inoccupée depuis de nombreuses années. Le projet vise donc à réhabiliter un ensemble patrimonial existant. Par ailleurs, les bâtiments d’aujourd’hui ne sont pas très efficaces en termes de durabilité. Le nouveau projet est passif et exemplaire au niveau environnemental. Il est également un "Smart building" équipé de technologies numériques de pointe. Les principes de flexibilité et d’adaptabilité ont été intégrés dès la conception : la SNCB appliquera le New Way of Working qui prévoit déjà du télétravail plusieurs jours par semaine. Les espaces permettent des aménagements diversifiés et prennent en compte la notion de mutualisation. D’autres configurations et utilisations sont possibles dans le futur, au vu de la longue durée de vie du nouvel ensemble.




3. Comment aller aussi loin dans ce projet sans certitude sur le Plan d’Aménagement Directeur (PAD) ?


En ce qui concerne le projet NMBS SNCB FONSNY, la demande de permis ne se base pas sur le futur PAD et n’est donc pas impactée par les incertitudes liées à ce dernier. Néanmoins le projet est tout à fait conforme au projet de PAD, même si celui-ci n’est pas encore d’application. Pour les sites qui appartiennent aujourd’hui à la SNCB et qui seront redéveloppés par le privé, le PAD sert également de balise. Dans le cas où le PAD ne serait pas encore d’application au moment des demandes de permis futures, le programme respectera dans ce cas les règles en vigueur (Règlement Régional d’Urbanisme (RRU) et Plan Régional d’Affection du Sol (PRAS).




4. Que vont devenir les bâtiments SNCB après le déménagement dans le bâtiment NMBS SNCB FONSNY ?


La SNCB vend les sites qu’elle quitte et ne maîtrise dès lors pas leur devenir. Cependant le projet de Plan d’Aménagement Directeur MIDI (PAD MIDI) propose une vision d’ensemble pour le quartier et devrait encadrer les transformations. Le Plan d’Aménagement Directeur vise la valorisation de la première gare internationale du pays et l’équilibre des différentes fonctions urbaines autour de ce pôle multimodal crucial à l’échelle de la Région et du pays. Les projets sur les sites vendus par la SNCB devront faire l’objet de toutes les approbations habituelles par les instances régionales et communales : demandes de permis, enquête publique, etc. Les promoteurs souhaitent également instaurer un dialogue avec les riverains afin de rendre les projets plus qualitatifs.




5. Quels seront les impacts en termes d’ensoleillement, d’ombre, de vent ou de chaleur sur le quartier ?


Ces différents aspects sont abordés dans l’étude d’incidences environnementales, qui est en cours dans le cadre de la demande de permis d’urbanisme. Les résultats de cette étude d’incidences seront accessibles au moment de l’enquête publique, vraisemblablement à l’automne 2021. Ces différentes études ont été lancées lors du démarrage de la conception du projet. Sans préjuger du résultat final de l’étude d’incidences, nous pouvons déjà apporter les éléments suivants: Ilot de fraîcheur : Il faut noter que vis-à-vis de l’emprise bâtie, l’intervention ne modifie pas le ratio de surfaces imperméables. Au contraire, les toitures vertes généreuses prévues sur les bâtiments existants joueront un rôle bénéfique grâce à l’évapotranspiration (îlot de fraîcheur). Vent et courants d’air au niveau de la voirie : Cet aspect est également étudié dans le cadre de l’étude d’incidences. Toutefois, on peut déjà noter que la façade du futur bâtiment est située nettement en retrait de la voirie, séparée de celle-ci par les toitures des bâtiments existants. Du côté des voies, l’auvent intégré au bâtiment aura un rôle protecteur pour les voyageurs situés sur les quais. Ombre : Au vu de son orientation, le bâtiment ne projette pas d’ombre sur les rues environnantes. L’ombre du bâtiment balaie le faisceau ferroviaire et pas l’Avenue Fonsny.





UN PROJET ACCUEILLANT ET INCLUSIF

1. En quoi le projet de la SNCB répond-il aux attentes du quartier ?


La SNCB souhaite, dans le cadre de sa stratégie, rendre ses gares et les quartiers qui les entourent plus attractifs. L’ouverture de la gare sur le quartier en créant des entrées nouvelles et plus lisibles, et la transformation du rez-de-chaussée en un « socle » agréable, sécurisé et animé répond tant aux besoins des riverains qu’à ceux des voyageurs. Les concessions situées au rez-de-chaussée peuvent accueillir des commerces, services et équipements, tandis que le hall d’accueil de la SNCB participe à la vie du quartier et de la gare par son ouverture et son contenu. De plus, grâce au déménagement de la SNCB et la libération de foncier que cela entraîne, d’autres sites pourront également contribuer positivement au développement du quartier (espaces verts, équipements…).




2. Comment le futur bâtiment peut-il contribuer à améliorer l’Avenue Fonsny ?


Aujourd’hui, il peut y avoir un sentiment d’insécurité sur l’avenue Fonsny, lié à un manque de contrôle social. On y trouve beaucoup de bureaux, vides et fermés en soirée. De plus, le rez-de-chaussée des bâtiments est actuellement très fermé (volets du Tri Postal notamment), lié à son inoccupation. En ajoutant de la transparence avec, entre autres, le hall d’accueil de la SNCB, des commerces et un hôtel, le projet contribue à créer de la vie, du passage et de l’animation à tous les moments de la journée.




3.  L’hôtel est prévu sur le site Fonsny, dans une partie du bâtiment 49, est-ce nécessaire à cet endroit ?


Suivant les directives du futur Plan d’Aménagement Directeur (PAD), l’objectif est d’amener une fonction autre que des bureaux pour plus de mixité. La proximité des voies ferrées ne permet pas le développement d’une fonction résidentielle de longue durée comme les logements classiques, les logements étudiants, une maison de repos, etc. L’hôtel est donc apparu comme la meilleure solution. De plus, contrairement à une fonction de logement plus classique, l’hôtel participera à l’animation du quartier grâce à son espace de restauration qui sera accessible au public. La gamme de l’hôtel (boutique hôtel) est complémentaire à l’offre existante.




4. Les toitures vertes seront-elles accessibles pour les habitants du quartier ?


Ceci est envisagé, mais les modalités doivent encore être déterminées pour une gestion adéquate et compatible avec le fonctionnement de l’ensemble du bâtiment (sécurité, horaires…). Notons aussi que les arbres sur les toitures vertes seront visibles de la rue. Le projet est aussi un catalyseur important de la réorganisation de l’ensemble du foncier de la SNCB autour de la gare, qui comprendra des espaces publics verts au rez-de-chaussée. Enfin, certaines toitures (par exemple au dessus des 10.000 m2 d’équipements prévus - a priori - par le PAD) peuvent, par un usage intelligent, servir comme des équipements extérieurs accessibles aux riverains, comme par exemple des équipements sportifs, des plaines de jeux pour les enfants, etc.




5. Est-ce que le projet touche aux espaces publics existants ?


Non, le projet NMBS SNCB FONSNY ne touche pas directement à l’espace public existant en voirie, cependant sa réalisation contribe aux réflexions sur les aménagements futurs de l’avenue Fonsny et de tout le quartier. La réorganisation de l’ensemble du foncier SNCB crée de nouvelles possibilités pour le quartier, notamment au niveau des espaces publics et des espaces verts. Tout le monde a conscience qu’il y a un momentum pour la régénération du quartier et un alignement des volontés des instances publiques et privées pour transformer, ensemble et positivement, la gare et ses environs. La SNCB étudie également l’aménagement des « Quadrilatères » (grands espaces situés entre la gare et la petite Ceinture, sous les voies). Un appel à idées a eu lieu ces derniers mois. La SNCB attend l’approbation du PAD pour lancer un appel à projets puis procéder au choix et à la réalisation de l’un d’entre eux. L’objectif est d’avoir des fonctions qui contribuent à l’attractivité du quartier et aux besoins des voyageurs, des riverains et des Bruxellois.




6. Est-ce qu’on envisage d’installer des toilettes publiques ?


Les surfaces au rez-de-chaussée des bâtiments Fonsny sont limitées. La question des toilettes publiques fait actuellement l’objet d’un groupe de travail rassemblant la SNCB et plusieurs autres acteurs du quartier : commune, Région, asbl Communa, comité de quartier. Des solutions vont être trouvées, mais pas forcément dans l’emprise du projet Fonsny.





UN PROJET VERT ET EXEMPLAIRE

1. Qu’en est-il du bâtiment en termes de durabilité ?


Le futur bâtiment sera un bâtiment durable (BREEAM « Excellent », passif et zéro énergie fossile, circularité et maintien des bâtiments existants, gestion exemplaire de l’eau, renforcement du maillage vert). Avec un niveau d’exigence élevé pour la durabilité et l’environnement, le bâtiment NMBS SNCB FONSNY servira d’exemple pour le reste du quartier. De plus, la gestion numérique du bâtiment (Smart Building) permettra d’optimiser les usages et les consommations.




2. Que contiennent les toitures vertes et comment le projet contribue à la végétalisation du quartier ?


Le projet NMBS SNCB FONSNY est un bâtiment avec une attention particulière portée à la verdurisation, en accueillant une végétation importante comprenant des arbres de 7 à 9 m visibles depuis la rue. Sur les sites libérés par la SNCB, il ya aussi une opportunité pour déminéraliser les parcelles qui offrent de grandes surfaces : espaces verts, toitures vertes, … Il faudra penser à un bon équilibre entre la verdurisation des surfaces et les équipements (par exemple récréatifs) ou les panneaux photovoltaïques.





© 2020 N.V. BESIX S.A.  All rights reserved